La Patagonie : l’Argentine, les clichés en moins La Patagonie : l’Argentine, les clichés en moins
Si, quand on vous dit Argentine, vous vous voyez déjà dansant le tango au son du bandonéon, après avoir ingurgité un bon kilo de... La Patagonie : l’Argentine, les clichés en moins

Si, quand on vous dit Argentine, vous vous voyez déjà dansant le tango au son du bandonéon, après avoir ingurgité un bon kilo de viande de bœuf arrosée de bière et avant de regarder du foot à la télé, c’est que vous êtes victime d’une clichéite aiguë. Pour y remédier, je vous conseille une bonne cure de Patagonie : vous y découvrirez une Argentine VRAIMENT dépaysante !

puce Patagonie, l’Argentine côté nature

Quand on sait que la Patagonie compte environ 4 habitants au kilomètre carré (contre 100 en France), on peut facilement en conclure qu’il s’agit d’une région désertique. Vous l’aurez compris, la Patagonie est une destination idéale pour les amoureux de la nature. Il faut dire qu’avec ses 12 parcs nationaux (dont 3 classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO) répartis sur 1 043 076 km², la région a de quoi assouvir toutes les envies de mise au vert. La Patagonie a de quoi fasciner et dépayser, notamment grâce à une faune et une flore sauvages et préservées. Sur cette terre d’immensité, vous pourrez observer :

Patagonie2

puce A voir, à faire : Le top 3 de la Patagonie

Si vous voulez profiter au mieux de votre séjour en Patagonie, sans vous sentir frustré, je vous conseille de partir au minium 15 jours. Mais des itinéraires en une semaine sont envisageables. Pour en trouver des exemples, cliquez ici. Même si vous ne restez que 7 jours, voici les 3 choses que je vous recommande absolument :

Le Perito Moreno

Le Perito Moreno

  • Le glacier Perito Moreno : 3eme plus grande surface glaciaire au monde, après l’Arctique et l’Antarctique, le Perito Moreno vous en mettra plein la vue, surtout si vous vous aventurez dans ses entrailles labyrinthiques (avec un guide, bien sûr !),
  • Ushuaïa : Oubliez le gel douche à la papaye, je vous parle de vous rendre … au bout du monde ! Cette ville est en effet la plus méridionale d’Argentine et constitue l’ultime halte avant l’étape incontournable,
  • La Cueva de los manos : L’impressionnante « grotte des mains » témoigne de la colonisation de la région par l’Homme il y a 10 000 ans. Les peintures rupestres qui en recouvrent les parois constituent l’une des expressions les plus anciennes de l’art sud-américain.

puce A savoir avant de partir

A mon avis, vous n’échapperez pas à l’achat d’un guide touristique avant de partir (vous trouverez des conseils pour faire un achat intelligent ici). Mais voici déjà quelques notions de bases qui vous seront utiles un fois sur place :

  • La monnaie est le peso argentin, comme dans le reste de l’Argentine,
  • La fête nationale est également commune à toute à toute l’Argentine. Il s’agit du Jour de la Révolution, le 25 mai,
  • Le décalage horaire est de moins 4h00 en hiver et moins 5h00 en été,
  • Si l’espagnol est la langue officielle de la région, les peuples indigènes de Patagonie parlent également le mapudungun et le guarani,
  • Les villes principales sont Comodoro Rivadavia, Neuquén, Viedma, Rawson, Rio Gallegos et Ushuaïa,
  • Les habitants sont en majorité,
  • Le maté est le seul cliché argentin que vous retrouverez en Patagonie. Impossible d’échapper à la boisson nationale !

Il y a encore beaucoup de chose que je pourrais vous raconter sur la Patagonie, mais le meilleur moyen de vous faire une idée de cette région exceptionnelle, c’est encore de vous y rendre. Si vos finances ne vous le permettent pas encore, vous pouvez patienter en visionnant ce documentaire. Sinon, vous pouvez toujours écouter l’intégrale de Florent Pagny !

Randonnée en pleine Patagonie

Randonnée en pleine Patagonie

Et vous ? Ça vous tenterait un voyage là-bas ? Laissez vos commentaires et vos impressions sur ce voyage !

 

Nicolas Ponsin Editeur en chef

Fan de voyage, Nicolas, par le biais du Guide du Voyage, partagera ses carnets de voyage ainsi que ses meilleurs bons plans. « Si l’on ne se remet pas en question, si l’on ne court pas une vraie aventure, au bout de laquelle on sera vainqueur ou vaincu, avec le risque de se casser la gueule, alors ça n’a aucun intérêt… » Citation de Louis Guilloux !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.