La plaine de Bagan et ses deux milles temples La plaine de Bagan et ses deux milles temples
ARTICLES QUI DEVRAIENT VOUS PLAIRE : Ayutthaya et Sukhothai, deux merveilles thaïlandaises à découvrir Voyage à travers l’ancienne Indochine Angkor, 287 temples plus enchanteurs... La plaine de Bagan et ses deux milles temples

Bagan, la destination phare du Myanmar ...

La plaine aux 2 000 temples

La Birmanie, malgré ses démêlés avec la démocratie propres à quasi tous les pays d’Asie, est un lieu magique. Une étape à ne pas manquer, avant que l’afflux touristique ne défigure définitivement le pays.

La Birmanie, ou le Myanmar, selon votre préférence, est un pays où il fait bon faire escale lorsqu’on visite l’Asie du Sud Est. Moins touristique que la Thailande, on y découvre des habitants moins agressifs que les Vietnamiens d’Hanoi, et beaucoup plus calmes que les vendeurs cambodgiens. Ma première impression, en atterrissant à Yangon, a été très positive. Pour la première fois après 3 mois en Asie, je ne me faisais pas alpaguer bruyamment par vingt personnes pour prendre un taxi. Non, on me demandait poliment si j’avais besoin d’un chauffeur. Cela peut sembler anodin, mais je trouve que cela reflète bien mon impression du pays.

Si la Birmanie a beaucoup de merveilles à offrir, j’ai envie ici de vous parler tout particulièrement de Bagan. Situé à une dizaine d’heures de bus de la capitale, vous pouvez vous y rendre en bus pour locaux, ce qui m’a permis de découvrir les telenovelas birmanes (si, si, ça existe), ou en bus pour touristes, beaucoup plus confortable pour pas beaucoup plus cher. Je ne suis pas forcément adepte des bus pour touristes, mais ayant pu tester les deux, le rapport qualité-prix penche grandement de leur côté pour ce trajet.

Une fois arrivé, il y a la possibilité de rester à New Bagan ou Old Bagan, les deux petites villes sont séparées par quelques kilomètres seulement, et proposent tous types de logement : hôtel de luxe, guest house, auberge de jeunesse, …

Un Pass permet de visiter l’ensemble du site pendant plusieurs jours (et il faut bien ça !).

Pour ceux qui ont visité Angkor et peuvent avoir peur d’être blasés (ce qui était mon cas), Bagan n’a rien à voir. Cela grouille de temples, petits et grands, posés un peu partout au milieu de nulle part. Imaginez, plus de 2 000 temples ! J’ai adoré Angkor, mais je suis contente d’avoir vu Bagan après, car l’atmosphère y est plus impressionnante encore.

Mais trêve de bavardage, le plus simple est encore de vous laisser juger par vous même !

Les temples, ayant été construits sur plusieurs siècles, sont très différents les uns des autres, et il faut parfois rentrer dedans pour découvrir ce qu’ils peuvent offrir.

Des Bouddhas :

Des peintures :

Et même des chauves-souris :

A l’époque où j’y suis allée, en février, il y avait peu de touristes, et il était possible de se retrouver dans un temple à explorer les couloirs sans personne pour vous déranger.

Tour cela me magique !

Les habitants sont très chaleureux et d’une grande aide pour découvrir les recoins et les escaliers qui permettent d’accéder aux terrasses. La vue y est tout simplement sensationnelle.

Sans oublier un des plus beaux couchers de soleil que j’ai vu :

Il y a plusieurs façons de se déplacer sur le site, gigantesque donc. J’en ai testé trois. Le vélo, que j’ai abandonné au bout de quelques heures (les distances sont grandes, et le soleil tape fort). Le vélo électrique, que je recommande grandement, et qui permet de se déplacer beaucoup plus rapidement, mais attention de ne pas glisser ! Et la calèche, très peu rapide, mais qui permet de profiter du paysage et de visiter des temples plus éloignés, tout en bénéficiant du savoir du conducteur.

Mais Bagan, c’est également une vie locale riche en couleur. Lors de mon premier jour à Old Bagan, je suis tombée sur cette étrange procession, chatoyante et fascinante :

A la fin de la journée, il est également agréable de s’installer sur un des bancs qui surplombe la rivière, et d’assister à la vie qui s’y déroule. C’est apaisant, et intéressant, de voir les gens vaquer à leurs occupations, d’avoir un aperçu plus concret de leur vie.

Vous l’aurez compris je pense, il est facile de tomber amoureux de Bagan. C’est un endroit enchanteur, et l’on peut passer des heures à errer dans ses temples, ou à observer ses habitants. Cinq jours ne sont pas de trop pour avoir une bonne vue d’ensemble du site, pour prendre le temps de le découvrir, et de parler aux habitants qui sont le plus souvent ravis de vous faire la conversation et de vous montrer quelque chose qui vous avait échappé.

C’est, à mon avis, une étape à ne pas louper en Asie, et dont il faut profiter avant que le lieu ne soit envahi par le tourisme, comme c’est malheureusement le cas pour Angkor.

En savoir plus !

♦ Plan de la Plaine de Bagan :

♦ Les principaux temples à visiter ?

La plaine de Bagan compte plus de 2 000 pagodes, stûpas et temples :

  • La pagode de Shwezigon,
  • Le temple de Sulamani,
  • Le temple d’Ananda du XIème siècle (le plus célèbre et le plus beau),
  • Le temple de Thatbyinnyu (le plus haut),
  • Le temple Dhammayangyi (le plus grand),
  • Le temple Gawdawpalin
  • Le temple d’Htilominlo,
  • La stûpa Stupa Myazedi,
  • Le complexe de trois petits temples : Les temples Payathonzu, Lemyentha et Nandamannya.

♦ Combien coûte l’entrée à Bagan ?

Nyaung U est le point d’entrée principal de Bagan, avec une gare, une jettée pour les bateaux et un aéroport et il vous en coutera 20 dollars US soit 24 330 MMK (kyats du Myanmar) pour le Pass archéologique de Bagan.

Cette carte est valable 5 jours et elle vous sera demandée pour l’entrée de certains temples.

⇒ Autres tarifs :

  • Musée archéologique : 5 dollars US
  • La Tour de Bagan : 10 dollars US

♦ Combien de temps pour visiter le site de bagan (une plaine de 67 km²) ?

5 jours minimum (pour en profiter un maximum sans trop courir) et dans l’idéal, essayer de le faire en vélo (entre 1 000 Kyats et 1 500 Kyats la journée) ou en scooter électrique (au alentours des 5 000 Kyats la journée).

Vous pouvez aussi prendre une calèche pour 15 000 Kyats la journée pour 2 personnes !

Pour information :

Depuis le 1er mars 2016, il est interdit de monter sur les pagodes de Bagan, sauf 5 pagodes choisies par le ministère du tourisme et le ministère de la culture (et le nombre de personnes sera limité).

C’est parti pour la découverte de la Birmanie … et Kyaung thaw naye lae phit par sae (bonne journée) !

N’hésitez pas à réagir et à poser une question ou à partager vos expériences sur la Birmanie en laissant un commentaire juste en dessous.

Anais Sybellas

" N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît." .......... Henry de Monfreid

  • Planete3w

    18 avril 2017 #1 Author

    Coup de coeur pour nous aussi, les levers de soleil sont juste incroyables à Bagan. Perso, nous nous sommes déplacés en scooter électrique c’est vraiment top. Hormis sur la pagode de Shwezigon au coucher de soleil nous avons croisé quasiment personne, top !
    Planete3w Articles récents…Visiter Bagan : 4 jours au milieu des temples de BaganMy Profile

    Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.