L’Auvergne, un paradis de verdure L’Auvergne, un paradis de verdure
4
ARTICLES QUI DEVRAIENT VOUS PLAIRE : Second Guide, premier portail touristique et culturel sur mobile Les paysages grandioses de la Nouvelle-Zélande Balades sur les... L’Auvergne, un paradis de verdure

Un petit paradis en France : l’Auvergne

J’ai découvert l’Auvergne cet été, grâce à un couple d’amis qui m’avait proposé de passer quelques jours avec eux au Mont-Dore. L’Auvergne ne m’évoquait pas grand-chose jusque-là, mais l’envie de les voir et de changer d’air m’a motivée, ainsi que les prix très doux de la SNCF (une fois n’est pas coutume !).

En passant une petite semaine en Auvergne, j’ai découvert un paradis de verdure. Je suis d’abord arrivée à Clermont-Ferrand, qui, malgré une très belle cathédrale, m’a laissée assez indifférente.

Cathédrale de Clermont-Ferrand
Que voir à Clermont-Ferrand ?

L’Auvergne, paradis des randonneurs

Après près de deux heures de bus (et de virages, bienvenue en Auvergne !), me voici arrivée à Mont-Dore. La ville est réputée pour sa cure thermale, et les thermes sont en effet très belles. Il faut reconnaître que la ville est du coup assez « touristique », pour autant que l’Auvergne puisse être touristique, et les prix dans les magasins font pâlir la parisienne que je suis. Bourboule, une petite ville éloignée de quelques kilomètres, me semble plus jolie et meilleur budget.

Bienvenue à la Bourboule
Que faire à la Bourboule ?
Que voir et que faire à la Bourboule ?

L’Auvergne, paradis des randonneurs

Mais qu’importe, car ce qui est primordial dans cette région, c’est la nature ! Et là, je suis servie ! Il y a en effet moults balades à faire, plus ou moins longues selon les envies et le courage.

Je tiens ici à donner un petit conseil à tous ceux qui voudraient s’aventurer en Auvergne : prenez des pulls ! Je pensais qu’en juillet c’était l’été (naïve que je suis), que nenni ! Il faisait plutôt 8°C le matin, et une petite quinzaine l’après-midi. Ne parlons même pas des 2°C sur la pointe du Puy de Sancy … Bref, prévoyez le pire ! Et un parapluie en plus !

Nous commençons la visite de la région par le Gour de Tazenat. Le lac est très joli, mais le manque de soleil se fait ressentir. Par beau temps, il est d’un bleu étincelant !

Gour de Tazenat

Il est possible d’en faire le tour, en choisissant selon sa forme le sentier adapté, et même de s’y baigner pour les plus courageux (ce que nous n’étions pas).

Le lendemain, nous partons à la conquête du Puy de Sancy, et de ses 2°C. Il pleut à verse, et mes amis m’ont aimablement prêté une cape de pluie. Il est possible d’accéder au sommet par un téléphérique, et de redescendre de la même façon, ou de choisir de suivre un des sentiers. De la grêle nous accueille au sommet, et nous ne voyons absolument rien !

Balade sur le Puy de Sancy
Randonnée sur le Balade sur le Puy de Sancy

Mais au bout de quelques minutes, ô miracle, la grêle s’arrête et la brume se lève, nous révélant ainsi un panorama de toute beauté !

Puy de Sancy
Paysage du Puy de Sancy
Paysage du Puy de Sancy

Je décide donc d’abandonner mes amis et de descendre le sentier, en ballerines évidemment (un jour, peut-être, j’aurai les bonnes chaussures !). Je vous laisse imaginer leur état après 3 kilomètres à descendre entre rochers et boue… Il pleut par intermittence, mais l’endroit est vraiment splendide, et il n’y a (évidemment) personne !

Se balader seul dans un tel paysage a quelque chose d’éminemment apaisant, je trouve. C’est comme une re-connexion. L’impression que finalement, tout ne va pas si mal dans notre monde.

La Banne d’Ordanche offre elle aussi une très belle vue sur les environs, moins sauvage, avec une promenade plus facile selon l’endroit où on se gare. On y trouve plus de monde également.

Auvergne : Balade à la Banne d’Ordanche
Paysage en Auvergne

Un de mes cousins habitant au Puy-en-Velay, nous décidons d’aller lui rendre visite, et de découvrir la ville par la même occasion. En Auvergne, il faut faire attention aux distances lorsque l’on conduit. Le Mont-Dore et le Puy-en-Velay paraissaient proches sur la carte, mais c’était sans tenir compte de la route abominable. Non pas qu’elle soit en mauvais état, non. Mais il y a tellement de virages qu’il y a de quoi devenir chèvre (et nauséeux). Cela ralentit donc fortement, sauf pour les Auvergnats qui eux ont l’habitude et doivent donc pester régulièrement contre les touristes !

Bon gré, mal gré, nous arrivons finalement au Puy-en-Velay. J’ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville médiévale et ses superbes points de vue !

Il est très agréable de se perdre dans le dédale de ruelles, et de voir des immeubles datant de plusieurs siècles. La fête du roi de l’Oiseau, qui s’y tient tous les ans, célébrant la Renaissance, doit être un sacré moment à vivre !

J’ai ici parlé des plus grandes balades que j’ai pu faire en Auvergne, mais il y a également une multitude de petits sentiers, qui, sur quelques kilomètres, vous font traverser des bois feuillus, pour arriver sur une superbe chute d’eau. De quoi y passer quelques semaines de vrai bonheur !

EN SAVOIR PLUS :

ALLEZ, prêt pour partir en Auvergne et découvrir tous les merveilleux paysages que cette région pourra vous apporter ?
Pour ceux et celles qui ont eu la chance de s’y rendre, commentez-ici et donnez-nous vos meilleurs bons plans ..

Anais Sybellas

" N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît." .......... Henry de Monfreid

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge