Les merveilles du désert de San Pedro de Atacama Les merveilles du désert de San Pedro de Atacama
ARTICLES QUI DEVRAIENT VOUS PLAIRE : Que faire autour de San Pedro de Atacama ? Chili : Valparaiso (Valpo), superbe et colorée Vous reprendrez bien... Les merveilles du désert de San Pedro de Atacama

Voyage dans le Nord du Chili : San Pedro de Atacama

Voyage dans le désert le plus aride au monde ...

Le Chili est un pays magnifique. Tout en longueur, il offre du Nord au Sud une diversité de climats et de paysages qui donne envie d’y rester plusieurs mois, le temps de tout explorer. Un des endroits les plus magiques est San Pedro de Atacama, au Nord Est du pays.

Pour arriver à San Pedro de Atacama, il y a plusieurs options. Si vous venez de Santiago, une trentaine d’heures de bus vous y conduiront, ou un vol intérieur qui vous laissera à Calama, où il vous faudra là encore prendre un bus durant quelques heures pour San Pedro. Vous pouvez aussi rejoindre la ville depuis la Bolivie et le Pérou, en traversant la frontière, toujours en bus.

San Pedro de Atacama est un lieu assez unique. La ville est petite, fort touristique, et je vous recommande grandement de booker votre hôtel ou votre auberge à l’avance, sous peine de vous retrouver à errer dans les rues poussiéreuses.

Je sais, pour le moment, je ne vous vends pas vraiment du rêve, n’est ce pas ? Bus, poussière, touristes partout … Et pourtant !

Les lieux à visiter aux alentours pullulent littéralement, au point qu’une semaine ne serait pas de trop pour tout voir.

Pour commencer, se promener à cheval sur la cordillère de sel, dans la Vallée de la Mort, est une excellente entrée en matière. En 5 heures, il est possible de découvrir des paysages stupéfiants :

On se croit soudain hors du temps, dans un étrange paysage lunaire, mystérieux et féérique. Et la sensation du sable qui s’envole en descendant les dunes au galop est un moment assez incroyable.

Une excursion dans la Vallée de la Lune, qui porte bien son nom, apporte un sentiment de grandiose supplémentaire. Admirer le panorama et les étoiles à la tombée du jour est un moment fort, et en même temps apaisant. Il est d’ailleurs possible de faire des sorties de nuit pour observer les astres.

Si les déserts ont vraiment une beauté qui leur est propre, celle du désert d’Atacama est sauvage et poignante. Et ce qu’il y a de plus merveilleux encore dans la région de Atacama, c’est qu’il y a bien plus à voir qu’un seul désert. C’est pourquoi rester plusieurs jours est nécessaire.

Je ne suis généralement pas bien fan des excursions en groupe. Je manque de patience, j’aime suivre mon propre rythme et éviter les foules. Toutefois, je pense qu’il est plus sage de prendre un guide pour visiter les environs. Il est facile de s’y perdre. Pas beaucoup de panneaux, dans le désert … Et en cherchant un peu entre les nombreuses agences à San Pedro, il est possible d’en trouver qui ne prennent que des petits groupes d’une dizaine de personnes (et qui sont ponctuelles, ce qui est rare et d’autant plus appréciable en Amérique du Sud !).

C’est ainsi qu’on peut aller découvrir de bon matin une très belle lagune aux innombrables flamands roses, d’une grâce irréelle.

Les routes sont elles aussi impressionnantes, et les paysages sont à couper le souffle :

On atteint facilement les montagnes, et à plus de 4 000 mètres d’altitude, mieux vaut être couvert, car le vent est impitoyable. Mais le panorama vaut le coup d’oeil !

On y trouve également des geysers, de petite taille, ainsi qu’une source d’eau chaude dans laquelle les plus courageux se sont baignés. Autant vous dire qu’avec une température extérieure de – 5°C, ce n’était pas mon cas.

En redescendant de quelques kilomètres, on retrouve des températures plus clémentes, d’une dizaine de degrés. Et à San Pedro, il fait même carrément doux ! Si vous allez y faire un tour, croyez moi, prévoyez des couches de vêtements à mettre et enlever facilement.

A proximité de la ville, on trouve également des lagunes salées, dans lesquelles il est là aussi possible de se baigner. Comme dans la mer morte, on y flotte, et il n’est pas conseillé d’y rester trop longtemps.

Moins impressionnant que le Salar bolivien, le Salar de Atacama (un désert de sel) reste néanmoins à voir, ne serait-ce que pour la vue au coucher du soleil.

Un autre « must-see » de la région : la réserve de Tara, dans lequel j’ai bien failli me perdre, avec ses gigantesques roches. Les distances sont traitresses, dans le désert, et les points de repère apportent parfois plus de confusion que d’aide.

Malgré son côté touristique qui peut être un peu répulsif, San Pedro a de nombreuses facettes qui valent la peine d’être découvertes, et c’est également une très bonne base pour ceux qui souhaitent faire une excursion de quelques jours seulement en Bolivie.

Carnet pratique :

♦ Où se loger :

La Casa EcoExplor : Situé à seulement 200 mètres de la gare routière et à 500 mètres du centre de San Pedro de Atacama.

Tarif : Lit simple dans un dortoir de 4 personnes : 16.00 €/nuit

Adresse : Calle Ignacio Carrera Pinto 658

Aji Verde Hostel San Pedro : L’auberge de jeunesse est installée à seulement 900 mètres de l’église Saint-Pierre et à 900 mètres du musée archéologique R.P. Gustavo Le Paige et de la maison Inca.

Tarif : Lit simple en dortoir de 10 personnes : 18.00 €/nuit

Adresse : Ckilapana 69 A

Hostal Sonchek : L’hôtel est situé dans le centre historique de San Pedro de Atacama à l’angle des rues Gustavo le Paige et Calama (à deux pas de la place de l’église).

Tarif : Chambre individuelle avec salle de bains commune : 20.00 €/nuit

Adresse : Gustavo Le Paige esquina Calama

♦ Où se restaurer :

  • Café-restaurant Adobe, Caracoles, 211
  • O2 Salon de Te, Caracoles, 295B
  • Todo Natural, Caracoles, 271
  • Las Delicias de Carmen, Calama, 360

♦ Comment s’y rendre ?

puce bus En bus : depuis Calama et Santiago (Chili), Salta (Argentine).

 En avion : depuis Santiago direction l’aéroport de Calama (2h30) puis navette ou bus (1h30) pour rejoindre San Pedro de Atacama.

 En 4×4 (en prenant un Tour) : depuis Uyuni et un trip au Salar de Uyuni.

♦ En savoir PLUS !

Anais Sybellas

" N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît." .......... Henry de Monfreid

  • Voyage Nord du Perou

    21 mars 2016 #1 Author

    Actuellement au Pérou, loin tout de même du nord du Chili, puisque dans le Nord du Pérou, ce désert de Atacama a l’air vraiment tentant. Et les flamants roses ouahh. Très jolies photo.

    Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.