Paris, cité des Arts ! Paris, cité des Arts !
ARTICLES QUI DEVRAIENT VOUS PLAIRE : Paris : Le 13eme, un arrondissement à part Que voir et que faire à Berlin ? Le voyage de... Paris, cité des Arts !

Petite balade dans Paris …

Pour beaucoup, Paris, c’est avant tout sa pollution, son métro bondé, et ses appartements minuscules et hors de prix.
Pourtant, notre bien-aimée capitale a de nombreuses merveilles à nous offrir, pour peu que nous ayons envie de les découvrir.

Ce que j’aime, dans Paris, c’est sa diversité. D’un quartier à l’autre, on se retrouve submergé dans un univers différent : les myriades de ruelles du Marais et ses boutiques atypiques ouvertes le dimanche, les effluves de Strüdel et de Falafel du quartier juif, Notre-Dame et son imposante beauté qui domine la Seine, contemplée par une foule sans cesse renouvelée de touristes émerveillés ; les balades agréables autour du lac Daumesnil, bouffée d’air frais aux premiers rayons du soleil, en bordure avec le bois de Vincennes, l’effervescence étudiante de Saint-Michel et de ses universités plusieurs fois centenaires, dans lesquelles on se sent entouré des fantômes d’autrefois, le quartier chinois, ses supermarchés bondés et ses devantures indéchiffrables, la place de la République où se rassemblent les parisiens en cas de crise, les avenues chics et résidentielles du bas du XVIIème siècle, tandis que quelques rues plus haut, on arrive au quartier populaire de Saint-Ouen, les Grands Boulevards et leurs innombrables théâtres offrant des spectacles de qualité pour petits et gros budgets, Montmartre, son Sacré-Cœur, ses artistes et ses escaliers …

Paris a mille visages, pour qui sait les regarder et les apprécier.

Aujourd’hui, je vais vous parler de deux visages de Paris, que j’affectionne particulièrement : l’art de rue, et l’art des musées.

Le street art est bien présent à Paris, un peu partout, mais plus précisément dans deux quartiers : l’Est (11ème – 19ème – 20ème), qui offre une multitude d’oeuvres aussi diverses que variées, et le 13ème, qui a la particularité de proposer des fresques murales de très grande taille, subventionnées par la Mairie (car oui, le maire du 13ème a un faible pour le street art).

Le street art n’est pas nécessairement une question de graffiti, il peut être présent sous différentes formes : collages, peintures, détournements d’affiches, et même destruction de la pierre !

Voici quelques photos d’oeuvres qui m’ont particulièrement plu :

Évidemment, vous risquez de ne pas les retrouver, car le street art est éphémère et recouvert sans cesse par de nouvelles œuvres.

Prêtez attention aux panneaux de circulation, ils peuvent parfois vous réserver de belles surprises (et cet artiste, Clet, fait des ravages dans de nombreuses villes d’Europe, comme Berlin, Naples ou Florence) :

Si je conçois que certains peuvent déplorer ce qu’ils considèrent comme du vandalisme, j’y vois pour ma part une forme d’expression artistique intéressante, qui peut mettre en valeur des lieux, et même pousser à la réflexion.

Il existe des tours pour avoir des explications sur l’oeuvre des artistes, mais si vous ouvrez l’oeil en vous promenant, vous êtes sûrs de tomber sur quelque chose qui vous plaira !

L’art est donc présent de façon significative dans les rues de Paris, mais également dans ses musées. Malheureusement, ils sont souvent payants (et plutôt chers, soyons honnêtes), mais il faut reconnaître que les expos sont le plus souvent de qualité.

Mon préféré, sans grande surprise, est le Louvre. Déjà, parce qu’en lui-même, il est un monument d’histoire incontournable. C’est au 12è siècle que le roi Philippe-Auguste décide d’entamer la construction de ce qui sera le Palais du Louvre jusqu’à ce que Louis XIV décide de déménager la Cour à Versailles. L’Empereur Napoléon, puis les derniers rois de France, y résideront à leur tour. Autant vous dire que le lieu est chargé de souvenirs, sur presqu’un millénaire !

L’extérieur même du bâtiment est somptueux, et même l’étrange pyramide en verre ne parvient à défigurer l’harmonie qui y règne :

Une fois à l’intérieur, il est parfois difficile de savoir quoi regarder : les innombrables collections, allant de l’antiquité au 19ème siècle, et qui nécessiteraient des jours et des jours pour être appréciées, ou les plafonds et les murs décorés, qui rappellent qu’autrefois, des gens ont vécu là où nous nous promenons …

Si le temps le permet, finir l’après-midi au Jardin des Tuileries, juste à côté, et profiter des derniers rayons de soleil, peut apporter la touche finale appréciable à une parenthèse culturelle impressionnante.

Rien de tel ensuite que de longer la Seine, si vos jambes sont encore en état de marche, et de vous diriger lentement vers Notre-Dame, pour une expérience 100% historique. Et pour finir la journée, enfoncez vous dans les ruelles près de Saint-Sulpice, et découvrez les vestiges du Paris médiéval !

Vous l’aurez compris, Paris est une ville qui se déguste, il faut prendre le temps de l’explorer, y être attentif, et elle vous émerveillera au-delà de ce que vos espérances !

Anais Sybellas

" N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît." .......... Henry de Monfreid

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.