Voyager en camping-car … Voyager en camping-car …
Voyager en camping-car : Ce qu’il faut savoir et prévoir On compte plus de 500 000 camping-caristes en France. Nous sommes un des pays... Voyager en camping-car …

Voyager en camping-car : Ce qu’il faut savoir et prévoir

On compte plus de 500 000 camping-caristes en France. Nous sommes un des pays européens dont le marché explose.

Voyager en camping-car permet de maîtriser son budget et de vivre son rythme, partir à tout moment … C’est une bonne solution pour voyager en toute simplicité.

Même si de prime abord on pense qu’il suffit de tourner la clé du contact pour partir à l’aventure, prenez le temps de vous poser les bonnes questions avant de choisir le camping-car pour vos prochaines escapades …

Quel type de véhicule choisir ? Comment se comporter en camping-car ? Que dit la législation ? Pour le savoir … Suivez le Guide !

puce Choisir son camping-car pour voyager

Choisir un camping car pour voyagerIl y a plusieurs types de camping-car, pour différents usages et différents conforts.

Certains sites de voyageurs vous aident à étudier toutes les options, mais globalement il vous faudra faire votre choix selon les critères suivants :

  • le nombre de personnes,
  • le confort souhaité,
  • le type de circuit ou de route à emprunter,
  • le budget.

On classe ensuite les camping-cars selon leur type d’agencement général.

Voici les 5 principaux types de camping car , à vous de voir celui qui obtiendra vos faveurs …

1) Le camping-car capucine

C’est le plus répandu et il réuni un bon rapport qualité-prix-taille.

Dans une taille correcte, il offre un espace de vie spacieux et le débordement de la cellule sur le toit de la cabine conducteur est pratique pour pouvoir mettre un lit double ou un grand rangement.
Seule ombre au tableau : sa prise au vent va faire grimper votre consommation de carburant …

2) Le camping-car profilé

Il a le même agencement que le « capucine » : le débordement au dessus de la gaine de conduite est moindre, réduisant à néant la possibilité d’un lit ailleurs que dans l’espace arrière. Alors il y a un avantage à cet inconvénient : le camping-car profilé a moins de prise au vent donc il consomme moins !
Niveau esthétique il fait moins « vieillot » que la capucine.

Camping-car pour partir en voyage

3) Le camping-car intégral

Dans un camping-car intégral, il n’y a pas de « rupture » entre la cabine de conduite et l’espace de vie. On peut dire qu’il ressemble un peu à un minibus.

Ce type de camping-car est le plus onéreux mais c’est celui qui offre le plus grand confort de conduite, et ça peut être pas mal si vous avez prévu de rouler des milliers de kilomètres …

4) Le fourgon aménagé

  • C’est un utilitaire que l’on a habilement (ou pas …) aménagé comme un camping-car.
  • L’avantage sans faille, c’est sa taille : il passe (presque) partout !
  • Sa largeur réduite (en comparaison aux précédents camping-cars vous permettra de vous garer facilement.
  • Le seul bémol est que son petit gabarit vous offrira un espace de vie plus modeste.
  • Niveau carburant il est bien plus économique qu’un camping-car classique.

5) La cellule amovible sur pick-up

Il s’agit d’une cellule amovible qu’on adapte et fixe sur d’un pick-up 4×4.
L’avantage est que vous pouvez le stocker pendant le reste de l’année et utiliser votre voiture en mode « normal » pendant le reste de l’année.

Si vous êtes un accroc des pistes et des routes difficiles c’est la solution idéale.
Par contre c’est un type de véhicule hors norme (les constructeurs se font donc plus rares), vous devrez donc le faire faire sur mesure …

Camping-car poids-lourds ou véhicule léger ?

Voyager en camping-carAu moment du choix la question se pose du type PL ou VL pour votre camping car, à condition, bien sûr, que vous ayez le permis de conduire nécessaire …

Vous avez droit à l’achat ou à la conduite d’un poids-lourds si :

  • votre permis B est antérieur au 20 janvier 1975 et vous l’avez fait modifié en conséquence en préfecture,

ou

  • vous disposez d’un permis PL (C ou CE).

Avantages du PL :

  • La charge utile est bien supérieure.
  • L’entretien du véhicule PL est souvent plus espacé et la construction plus résistante qu’en VL.

Inconvénients :

  • Gabarit qui limite les chemins : tunnels, routes étroites, transports par bateau …
  • Limitation de vitesse et réglementation PL (110 sur autoroute). Voir la rubrique ​CC de plus de 7 mètres
  • Tarif d’assurance plus élevé.

Louer un camping-car pour voyager

Et la location alors ?

C’est une bonne alternative à l’achat, surtout pour une première expérience.

En France, c’est facile de louer un camping-car (professionnels ou particuliers).

Il faut compter un budget entre 500 et 1 500 €.

Attention : Bien vérifier le contrat et surtout l’assurance associés au véhicule. Parfois, c’est à vous d’en assurer la location.

puce Voyager en camping-car : les péages autoroutiers

Faire de la route en voiture c’est onéreux, mais le tarif des autoroutes reste (relativement) abordable … Lorsque vous voyagez en camping-car, il faudra aussi penser à l’impact du gabarit de votre véhicule sur vos frais d’autoroute. 

Les camping-cars de moins de 3,5 tonnes et de moins de 3 mètres de hauteur sont classés en catégorie 2.

Ceux de plus de 3 mètres ou de plus de 3,5 tonnes relèvent de la catégorie 3, voire 4 s’ils ont plus de deux essieux : cela va donc occasionner des frais élevés d’autoroute … Sur un voyage de plusieurs milliers de kilomètres, ça peut faire mal au budget vacances …

puce Voyager en camping-car : les contraintes et obligations à connaître.

Les règles pour voyager en camping-car

​Même si vous êtes un camping-cariste néophyte, vous devez être au fait des bons usages et de la conduite (sans jeu de mot) à adopter quand vous voyagez en camping-car.

Cette page des syndicats des véhicules de loisir vous expliquera tout en détails.

L’utilisation du Camping-car de moins de 3,5 tonnes est assimilée à celle des voitures particulières et répond donc aux règles de la circulation applicables à cette catégorie de véhicules.

Dans les centres-villes ou en milieu urbain, vous devez (idéalement) stationner :

  • dans les zones peu habitées,
  • éviter de vous garer devant un commerce ou dans une zone qui nuirait à la pratique du commerce,
  • éviter de vous garer dans un endroit où vous gênez la circulation.

Vous êtes arrêté en halte courte ou moyenne et vous vous êtes installé dans un lieu tranquille …

Parfait ! Mais vous devez veiller à ce que votre « campement » de vie :

  • soit sans débordement à l’extérieur de votre camping-car,
  • soit sans nuisance sonore ou visuelle pour les riverains,
  • soit sans impact sur l’espace public (on ne se gare pas dans un square ou sur un trottoir …),
  • que vos animaux domestiques ne divaguent pas aux alentours.

Les eaux usées demande un traitement et une évacuation des eaux dans les endroits prévus à cet effet : aires de services, bornes, installations sanitaires publiques ou privées …

ATTENTION :Les réseaux d’eaux pluviales (caniveaux) ne peuvent être utilisés pour la vidange, car tous ne bénéficient pas d’un traitement d’épuration.

Petite astuce pour le respect de Dame Nature :Toutes les vannes d’évacuation des eaux doivent être fermées pendant vos trajets.
Prévoyez des sacs pour vos ordures ménagères, vous les déposerez dans des bennes prévues à cet effet lors d’une halte en ville.

Peut-on s'arrêter dormir partout en camping car ?

Peut-on s’arrêter dormir n’importe où en camping-car ? – La réponse est NON.

Pour le stationnement, les camping-cars répondent aux mêmes règles que les voitures. Mais vous ne pouvez pas stationner :

  • devant les lieux classés et à moins de 500 mètres d’un monument historique en bordure de mer,
  • dans un rayon de 200 mètres autour des points d’eau captée pour la consommation.

A noter :Certaines communes appliquent leurs propres règles. Veillez à vous renseigner pour chacune de celles que vous souhaitez traverser.

Pour une sieste vous pouvez vous garer sur presque tous les emplacements. Sinon c’est 24 heures maximum comme pour les voitures de tourisme … Essayez donc de ne jamais rester plus de 24 heures au même endroit.

Si vous voulez vous poser pour quelques jours choisissez entre un emplacement réservé aux camping-cars ou un camping, même si les camping municipaux ont souvent un confort sommaire, au moins vous serez dans vos droits.

Pour aller plus loin sur le sujet…

Et vous ? Avez-vous déjà voyagé en camping car ? Avez vous des anecdotes, des astuces ? Partagez-les … Et laissez un commentaire !

Nicolas Ponsin Editeur en chef

Fan de voyage, Nicolas, par le biais du Guide du Voyage, partagera ses carnets de voyage ainsi que ses meilleurs bons plans. « Si l’on ne se remet pas en question, si l’on ne court pas une vraie aventure, au bout de laquelle on sera vainqueur ou vaincu, avec le risque de se casser la gueule, alors ça n’a aucun intérêt… » Citation de Louis Guilloux !

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.