Voyager seule, de la force des choses au choix assumé Voyager seule, de la force des choses au choix assumé
De la force des choses Pas la peine de se mentir, on ne se réveille pas un matin en se disant: tiens, maintenant je... Voyager seule, de la force des choses au choix assumé

De la force des choses

Pas la peine de se mentir, on ne se réveille pas un matin en se disant: tiens, maintenant je veux voyager seule. La vie a ses tournants et ses détours et même si nous faisons des choix, il y a des fois où l’on prend ce qui vient, tout simplement, sans chercher plus loin.

Cela été mon cas. Des belles opportunités de voyage se sont présentées à moi depuis mes 19 ans : une année Erasmus en Suède, un stage au Canada, un autre au Royaume-Uni, un boulot à Londres, des envies d’escapades, mais personne de libre ou de motivé pour m’accompagner. Je n’ai jamais dit non à ces opportunités, même si j’étais seule. Pour moi, cela n’a jamais eu aucun sens d’attendre que quelqu’un soit libre pour faire quelque chose. Que ce soit pour voyager, pour sortir, pour faire des activités …

Voyage en solo

Voyager seule

… au choix assumé

Un jour, je me suis rendue compte que ce n’était plus seulement une question de simples circonstances. Que c’était aussi une question de choix. Même si j’appréciais les week-ends entre amis, j’avais régulièrement besoin de mon petit week-end en solo, pour découvrir et en profiter à mon rythme. Depuis, cette indépendance est devenue si addictive, que je ne sais pas m’en passer. L’addiction au voyage, oui, l’addiction au voyage en solo, qui y aurait cru. Bien sûr, j’apprécie les voyages entre amis ou à plusieurs, mais j’ai aussi besoin de respirer et de m’aménager du temps en solo … Récemment, lors d’un voyage en groupe assez intense, je me souviens avoir soupiré de soulagement lorsque je me suis enfin retrouver seule en exploration … Suis-je trop solitaire ? Suis-je trop sauvage ? Je ne crois pas, car j’adore rencontrer des voyageurs sur place et des locaux et ce n’est pas souvent que je suis vraiment seule en voyage …

Voyage en solo

… sans être vraiment seule

Alors pourquoi cette addiction au voyage en solo ?

  • Pour cette liberté incomparable, cette indépendance, cette sensation que tout est vraiment possible,
  • Pour rencontrer plus facilement des voyageurs et des locaux,
  • Pour choisir librement que faire, que voir, où aller …
  • Pour décider du jour au lendemain de tout plaquer et de partir,
  • Pour voyager selon mon propre budget,
  • Pour apprendre une langue,
  • Pour être plus ouverte à l’inconnu, aux surprises, aux rencontres de dernière minute …
  • Pour bouquiner et bloguer pendant mes heures de voyage «creuses»,
  • Parce que j’ai toujours eu une âme indépendante et solitaire,
  • Pour grandir et me mettre au défi en permanence,
  • Pour mille autres raisons …

Pour aller plus loin …

Tous mes articles sur le voyage en solo au féminin et au masculin.

Et vous pourquoi voyagez-vous seul(e)s ? Ou pourquoi ne souhaitez-vous pas voyager seul(e)s ?

Lucie Aidart

Voyageuse et rêveuse, Lucie a vécu en Suède, au Canada, ainsi qu'à Londres pendant plus de trois ans. Elle est partie en tour du monde à l'automne 2013 sans itinéraire ou date de retour. Elle partage sa passion du voyage et de l'évasion, ses découvertes et ses rêves sur le blog Voyages et Vagabondages.

  • Vanessa Sorze

    11 avril 2015 #1 Author

    Très sympa ton article Lucie!

    Pour ma part, voyager seule permet de me fondre dans la ville ou dans le paysage et d’observer la « vie à l’état brute ». Quand tu arrives à te fondre dans la masse tu vois des choses que les locaux ne montrent peut être pas à une foule de touristes.

    Et puis ça me sort de ma zone de confort, j’adore me sentir en mode « survie », tu dois aller vers l’autre pour qu’il t’aide, tu te mets en mode explorateur pour éviter de te perdre. J’adore!

    Répondre

  • Capitaine Rémi

    11 avril 2015 #3 Author

    Qu’il est bon de se retrouver seul avec soi-même. Même si au début, cela peut paraitre déroutant que de se retrouver seul, on y prend finalement gout et on en redemande !
    100% d’accord avec toi !
    Capitaine Rémi Articles récents…La Ciudad Perdida : Trek de 5 jours dans la jungle colombienneMy Profile

    Répondre

  • Luca voyageur

    12 avril 2015 #5 Author

    Bel article lucie!
    Pour ma part je voulais partir seul mais un ami a voulu me suivre.
    Après même pas 2 semaine il a voulu rentrer parce qu’il n’a pas supporter la distance avec ces amis et d’autres événements qui n’était pas facile a gérer alors pour fini cela fait maintenant bientôt 6-7 mois que je voyage seul.

    Répondre

  • Sylvie

    13 avril 2015 #7 Author

    J’ai vraiment l’impression de me reconnaître dans ce que vous écrivez. Pour moi cela fait plus de 30 ans que ça dure et je ne peux pas m’en passer. Je n’aurais pas dit mieux… Continuez !

    Répondre

  • salle de sport lille

    5 octobre 2016 #9 Author

    Bonjour, merci pour le partage, moi aussi j’aime beaucoup voyager seule parce que ça permet de trouver la liberté

    Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge