Voyagez en Wwoofing – Voyagez autrement ! Voyagez en Wwoofing – Voyagez autrement !
4.5
Le Wwoofing, c’est quoi exactement ? Si pour vous les échanges et l’apprentissage sont des facteurs importants dans vos voyages, vous êtes tout indiqué... Voyagez en Wwoofing – Voyagez autrement !

Le Wwoofing, c’est quoi exactement ?

Ah les joies du Wwoofing... Simplement inoubliables!

Si pour vous les échanges et l’apprentissage sont des facteurs importants dans vos voyages, vous êtes tout indiqué pour tester le Wwoofing.

Le Wwoofeur (vous-même) va passer une période plus ou moins longue chez un hôte qui l’accueillera gratuitement (gîte et couvert) en échange de quelques services rendus.

Ces séjours sont généralement proposé par des agriculteurs (Bio ou pas) mais peuvent aussi se dérouler dans des maisons d’hôtes ou des gîtes d’étapes.

On trouve des séjours en Wwoofing dans le monde entier. Pour voyager en se sentant utile, pour vivre des moments inoubliables, voici quelques conseils avant de faire votre sac de Wwoofeur.

Comment se passe le Wwoofing ?

En général on compte une demi-journée de travail (de coup de main) en échange de trois repas et du logement. C’est vraiment une généralité, hein.

Saurez vous vivre déconnecté? - Réfléchissez y!

Toutes les configurations sont possibles : plus ou moins de temps de travail, heures regroupées ou étendues sur la semaine, équipe de Wwoofeurs ou Wwoofeur en solo, jours de congés variables, logement dans la maison de l’hôte ou en camping (tente ou Mobil-home), …

Pour les « extras » à disposition, c’est la même chose : accès wifi, vélo à disposition, tenue de travail … Tout cela s’étudie et vous pourrez faire le choix de votre hôte d’accueil selon vos impératifs (raisonnables – of course).

Qu’est-ce qu’on fait en Wwoofing ?

Vous pouvez trouver du travail dans des fermes (bio ou pas – donc pas forcément des fermiers façon Laura Ingalls, …) , chez des particuliers qui ont besoin d’un coup de pouce (nounou, travaux généraux), dans des vignobles ou des auberges. Les tâches proposées sont extrêmement diverses.

Bien sûr vous allez peut être avoir des corvées d’arrachage de mauvaises herbes ou de nettoyage d’écurie mais franchement, les contacts, les rencontres que vous ferez dans ces moments-là surpassent de loin ces basses besognes.

Voyager en Wwoofing

Après l’effort : le réconfort.

Pendant vos jours de congés, vos week-ends, vous allez découvrir un pays, sa culture et ses habitants. Visites guidées par vos hôtes ou road trip en duo avec votre sac, gageons que ce voyage sera riche de moments forts et uniques.

Le site international et officiel se trouve à l’adresse suivante : www.wwoof.org.

A travers le monde vous partagerez le quotidien d’une famille de fermiers ou d’hôteliers tout cela en échange de quelques-unes de vos heures de voyages. C’est un bon deal.

Comment choisir son séjour en Wwoofing ?

Le Wwoofing c'est aussi et surtout des rencontres !

Dans un premier temps, définissez ce que vous recherchez :

  • Désirez-vous une expérience de travail concrète ?
  • Souhaitez-vous apprendre l’agriculture, la construction ou l’accueil des touristes ?
  • Voulez-vous simplement un séjour un peu atypique ?
  • Quels types de tâches pouvez-vous faire ?
  • Que recherchez-vous chez des hôtes ?
  • Où voulez-vous aller ? Quel pays, quelle région ?

A partir de vos réponses à ces questions vous n’aurez aucun mal à cibler les annonceurs de Wwoofing qui vous correspondent le mieux.

Conseil d’ami :Si vous ne pouvez pas quitter votre ordinateur plus de quelques jours consécutifs, éloignez-vous des séjours « off the grid » (hors du réseau), à des kilomètres d’une connexion internet.

Êtes vous prêt pour une nouvelle forme de voyage?!

Soyez vigilant et tâcher de « décoder » les présentations. Est-ce que l’hôte à besoin de Wwoofers pour faire tourner un business ou parce qu’il a besoin d’un coup de main dans son jardin ? Partant de ces deux cas de figure le degré d’exigence et d’implication (heures et expérience) ne sera clairement pas le même.

N’hésitez pas à lire les avis et commentaires des Wwoofers pour vous faire une idée sur ce qui vous attend. Qu’ils soient bons ou mauvais, ils y a des informations utiles pour vous que vous ne trouverez certainement pas dans les petites annonces des hôtes (nombre d’heures de travail, qualité de l’accueil, etc.).

Lisez-les attentivement et n’oubliez pas d’en publier également (qu’ils soient positifs ou négatifs).

Rappel important
Le Wwoofing, c’est comme les auberges de jeunesse : tout le monde est plus ou moins dans le même état d’esprit mais les profils des voyageurs sont très différents. Préparez-vous donc à partager votre quotidien avec des personnes venant d’horizons complètement différents du vôtre.

De même, le monde n’étant pas celui des Bisounours, vous pouvez atterrir chez des hôtes proches des Ténardiers qui vous prendrons pour de la main d’œuvre corvéable à merci avec pour seule consolation votre lit au fond de l’étable et votre miche de pain au dîner.

Je caricature bien sûr ! Mais si votre séjour tourne au vinaigre ou si vous ne vous sentez pas bien avec vos hôtes vous pouvez fuir, vous n’avez aucune obligation de rester.

Le Wwoofing en famille, c’est possible aussi !
Le Wwoofing peut aussi se faire en famille avec vos enfants.

Bien sûr les annonces ou les hôtes pour vous recevoir seront probablement moins nombreux mais si les accueillants ont des enfants du même âge, ils seront surement d’accord pour accueillir votre petite famille.

Tout est négociable entre gens civilisés !;)

Doit-on avoir un visa pour partir en Wwoofing ?

Partir en WWoofing

Pour faire du Wwoofing, il n’est pas nécessaire d’avoir un visa ou un permis de travail.

Par contre, pour aller dans certains pays et pour rester longtemps dans d’autres, vous aurez besoin d’un un visa touristique.

Vous trouverez dans notre article les informations dont vous avez besoin.

Pour tout savoir sur le Wwoofing :

Retrouvez les informations détaillées sur Wwoofguide et sur la foire aux questions du Wwoofing en français.

Nicolas Ponsin Editeur en chef

Fan de voyage, Nicolas, par le biais du Guide du Voyage, partagera ses carnets de voyage ainsi que ses meilleurs bons plans. « Si l’on ne se remet pas en question, si l’on ne court pas une vraie aventure, au bout de laquelle on sera vainqueur ou vaincu, avec le risque de se casser la gueule, alors ça n’a aucun intérêt… » Citation de Louis Guilloux !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * La limite de temps est épuisé ! Merci de recharger le CAPTCHA.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.